ABSENTEISME A L’ECOLE MATERNELLE

« Le programme de 2015 précise que l’école maternelle constitue « la première étape pour garantir la réussite de tous les élèves au sein d’une école juste pour tous et exigeante pour chacun. Ce temps de scolarité, bien que non obligatoire, établit les fondements éducatifs et pédagogiques sur lesquels s’appuient et se développent les futurs apprentissages des élèves pour l’ensemble de leur scolarité.

L’école maternelle est une école bienveillante, plus encore que les étapes ultérieures de parcours scolaire.

Sa mission principale est de donner envie aux enfants d’aller à l’école pour apprendre, affirmer et épanouir leur personnalité.

Elle s’appuie sur un principe fondamental : tous les enfants sont capables d’apprendre et de progresser.

En manifestant sa confiance à l’égard de chaque enfant, l’école maternelle l’engage à avoir « confiance dans son propre pouvoir d’agir et de penser, dans sa capacité à apprendre et réussir sa scolarité et au- delà ». »

« L’école maternelle est un lieu de socialisation où des activités et des projets sont menés pendant l’absence de votre enfant, et que cela conduit l’enfant à vivre une rupture à son retour.

Si votre enfant est absent :

ESTIME DE SOI/ CONFIANCE EN SOI :

– il ne peut plus comprendre les activités quand il revient à l’école et peut développer un sentiment d’échec et de frustration.

– il se marginalise

LE VIVRE ENSEMBLE :

– il se sent exclu du groupe car il ne participe pas aux projets communs

– il méconnaît les règles du groupe

– il ne tisse pas de liens avec les autres enfants de sa classe

L’AUTONOMIE :

– il reste dépendant de ses parents

– il ne prendra pas ou peu d’initiatives dans la classe et dans l’école

– il n’aura pas la possibilité de grandir (s’émanciper, affirmer sa personnalité,…)

– il peut prendre le fait de ne pas aller à l’école comme une punition : il n’a pas choisi d’être absent mais on lui impose.

LA COMPREHENSION DE CE QU’EST LE DEVENIR ELEVE :

– il peut développer un comportement inapproprié (en classe, à l’école, face aux apprentissages, avec les autres tant ses pairs que les adultes de l’école)

– il ne comprend pas les attentes de l’école

– il ne met pas de sens sur les apprentissages et activités

– il pourrait rencontrer des difficultés.

LES APPRENTISSAGES DANS LES CINQ DOMAINES :

– il manque de temps pour apprendre, pour construire ses apprentissages dans les cinq domaines (le langage dans toutes ses dimensions/ l’activité physique/ les activités artistiques/ les utils pour structurer sa pensée/ explorer le monde)

– il vit des ruptures dans sa progression et risque d’être en difficulté dans ses apprentissages ultérieurs notamment à l’entrée au CP

– il ne comprend pas le sens des apprentissages proposés

– il n’engage pas son parcours scolaire de manière positive

UNE PEDAGOGIE DE PROJET :

– il ne s’insère pas ou peu dans le projet de la classe

– il n’a qu’une connaissance partielle et morcelée de ce projet »

« Située au début du parcours de l’élève, l’école maternelle doit être un lieu de prévention du décrochage scolaire.

Il s’agit de développer le plus précocement possible l’accrochage scolaire par l’accès au langage, à la culture et à la socialisation.

La mise en œuvre de cette prévention s’articulera autour d’une dynamique de projets et d’actions à destination des familles, de la mise en œuvre d’une pédagogie adaptée aux besoins des jeunes enfants et d’une évaluation positive. L’objectif de la co- éducation est de susciter l’adhésion aux valeurs et aux attentes de l’école, la mobilisation autour du parcours de l’enfant afin de lui permettre de se projeter dans sa scolarité future. »

Propos recueillis dans le guide à l’intention des directrices, des directeurs et des équipes des écoles maternelles et primaires de l’Inspection Académique du Pas- de- Calais (co- écrits par Annie CERF, IEN Maternelle/ Valérie BOUQUILLON, CDP Maternelle/ Fatima LOURDEL, Directrice Vie Scolaire)

Dans le cadre du projet d’école, la Maternelle du Centre a ciblé un axe sur la sensibilisation des familles à l’assiduité scolaire et au respect des horaires de l’école.

Son intention est de prévenir les familles de l’absentéisme ou de l’arrivée en retard en classe de l’élève, tout cela dans un suivi bienveillant du parcours scolaire de chaque enfant et dans le principe d’une co- éducation (parent/ enseignant).